Projet de loi portant fixation de quota : Le cadre de concertation des organisations intervenant sur le genre dénonce une violation des droits humains

25Des insuffisances graves qui s’apparentent à un recul démocratique. C’est le constat fait par le Cadre de concertation des organisations intervenant sur le genre et la participation politique des femmes, sur le projet de loi portant fixation de quota et modalités de positionnement des candidats et candidates aux élections législatives et municipales au Burkina. Adopté le 11 octobre 2019 par l’exécutif burkinabè et transmis à l’Assemblée nationale pour adoption, ledit projet de loi a fait l’objet d’une conférence de presse ce samedi 23 novembre 2019.

Lire la suite